Encart Jardins du PP, paniers de légumes

Le bus devient intercommunal !

Une nouvelle dimension pour lebus

En 2014, six communes du Clermontois (Agnetz, Breuil-le-Sec, Breuil-le-Vert, Clermont, Fitz-James et Neuilly-sous-Clermont) ont fait le choix du transport collectif pour apporter des réponses aux problèmes de déplacements de leurs populations. Quatre ans et 136.000 voyageurs plus tard, ce service a largement démontré son utilité pour un nombre d'usagers sans cesse croissant ; ainsi que son intérêt à l'échelle d'une agglomération qui se développe.

Aujourd'hui, le contexte environnemental a fortement évolué et les problématiques liées au réchauffement climatique questionnent de plus en plus nos habitudes de consommation et de déplacements. Désormais les transports collectifs s'imposent comme la principale alternative pour des mobilités réellement durables.

C'est pour toutes ces très bonnes raisons que les élus des 19 communes du Pays du Clermontois ont fait le choix de prendre la compétence Mobilités, et d'intégrer les services lebus et Allo lebus parmi les services intercommunaux. Depuis le 1er janvier 2019, lebus est donc un service intercommunal, au même titre que la déchèterie, l'école de musique, le centre aquatique ou bien la gestion des déchets ménagers.

Dans l'immédiat, pour l'année 2019, l'offre de transports n'évolue pas. Cette période va être mise à profit pour réaliser une étude qui permettra d'évaluer l'état des besoins, dans chacune des communes du Clermontois, pour définir les meilleures réponses à apporter selon les situations.

A bientôt sur le réseau !

 

Lionel OLLIVIER Jean-Claude PELLERIN
Président du Pays du Clermontois Vice-président en charge des transports

 

Toutes les informations pratiques

Horaires, arrêts, tarifs... avec Oise mobilités

Transport logo oise mobilites



0 - mobilités sud oise

 

Six intercommunalités, dont le Pays du Clermontois, ont décidé de s'unir pour réaliser un Plan de Déplacements mutualisé. Elles ont décidé de déléguer sa réalisation au Syndicat Mixte du Bassin Creilloise et des Vallées Bréthoise (SMBCVB).

Lancée en 2017, cette démarche mutualisée a déjà fait l'objet d'un travail avec les maires des communes au travers de réunions qui ont permis d'échanger sur les enjeux de la mobilité.
Un pré-diagnostic a été réalisé : 5 000 habitants du territoire ont répondu à une enquête téléphonique afin de décrire leurs déplacements.
Les élus ont également souhaité placer les acteurs de la société civile au cœur de la démarche. C'est pourquoi usagers, habitants et acteurs économiques du territoire ont été invités à participer à des groupes de travail qui ont eu lieu entre fin juin et mi-septembre 2018.
Pour plus d'informations, un site spécifique sur les Plans de Déplacements Mutualisés du sud de l'Oise a été créé, cliquez sur l'image en début d'article.